Document Type : علمی - پژوهشی

Authors

The Islamic Azad University, Central Tehran Branch

10.29252/clls.2021.223029.1046

Abstract

Le présent article est le résultat d'une étude du roman de Romain Gary, Les racines du ciel (1956), qui vise à fournir une critique psychologique de la simultanéité de la Métamorphose et de la Modernité du point de vue de Carl Gustav Jung. La Métamorphose de l'homme moderne s'opère derrière l'oubli de sa véritable identité. Romain Gary essaie d'expliquer les problèmes individuels des gens face à la modernité brutale de la vie quotidienne avec des métaphores et des métamorphoses. En fait, il cherche son identité perdue à travers les lignes de ses œuvres. Il vit dans différents pays avec des noms différents. De son enfance jusqu'à sa mort, il a connu différentes vies, dont l'une a suffi à faire d'un être humain ordinaire un écrivain unique. Dans cet article, l'analyse de l'intensité des sentiments face à la modernité et la crise d'identité qui en résulte dans les sociétés d'aujourd'hui et une meilleure compréhension des raisons profondes et inconscientes de la métamorphose des héros de Romain Gary et de leur processus mental sont envisagées. L'un des moyens efficaces de sortir de la crise de désintégration de la personnalité dans les sociétés modernes est la connaissance de soi à travers la lecture jungienne des œuvres de grands écrivains tels que Romain Gary, l'analyse et l'étude de la profondeur des sentiments de leurs héros et la reconnaissance des facteurs qui ont conduit à ce phénomène omniprésent. Ici reconnaître la crise d'identité du point de vue de Jung est examiné dans ce roman important.

Keywords